CONGO KINSHASA ONLINE

actualité politique congolaise en RDC
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Ecoutes moi"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M'BUYI LADY
Admin
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 34
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: "Ecoutes moi"   Dim 8 Avr - 9:35

Ecoutes moi



Je te donne à rêver l'ombre des rochers noirs
Où jadis enfant, j'ai frémit de ça...
La grâce et la fureur de l'océan ce soir là
Où toute ma jeunesse envolée en une nuit


Ainsi je parlais de politique, de littérature, de philosophie
De cravates de golf aux parties de bridge
Et les grandes personnes se rassuraient
De connaitre une jeune fille aussi sensée


Comme un crocher, sur un rocher
Je suis accrochée à elle
Je suis fatiguée de faire semblent de l'ignorer
Quand elle demande:" Comment va-t-on?"


Ne t'inquiètes pas, nos derniers dires, elle ne sais pas
Ils resteront éternellement derrière la porte des secrets
Près de l'endroit ou demeure ta transparence
Au milieu des livres, dans la bibliothèque du désarroi
Sous l'étagère de la souffrance
Au dessus de celle de la peur


As tu souffers, qui t'a blessé, avant
Moi petit frère je te protègerai
Peu importe le court de nos vies
Parfois dans la vie tout ne se réalise pas, tu sais
Dans ce cas, je t'en prie dis le moi


Je n'essaie pas de jouer à la psy ni au profiler
J'écoute juste la langue que tu me parles
Chez moi tout valse, ce n'est plus rose
J'avoue je n'aime pas ce genre de métampsychose

Je veux ou je ne veux plus
Honnêtement je ne sais plus
Hélas je suis à présent las
Et aussi du tare qu'on me dit de toi

Concernant mes haut faits
Je ne peux m'escamoter au verso
Des clabauderies venant de quidam
Bien qu'elles en sont la cause

Mon père m'avait prévenu au sujet
Des médisants, des faux prophètes et des zoïles
Mais je l'ai écouté de l'oreille gauche
Oh mon cher Papa! si j'avais sû...

Droit, devant moi je ne peux pas
Aller tellement, tellement loin
Devant toi tu ne sais même pas
Aller jusqu'à moi

Toujours tout droit, devant soi ce chemin
Ne nous apprend rien
On doit s'égarer, pour mieux se trouver
On ne s'est pas et ne sais pas s'apprivoiser

Nous avons en commun une même source
Et toi tu puises ton énergie dans la glace
Parfois quand je te parle j'ai froid
J'en fus malade la dernière fois
Seul "Chronos" a sû me guérir


On ne peut pas mourir pour toi
Tu es très beau mais si vide
Tu n'es pas unique au monde

N'oublies pas, on est ami avant
Souviens-toi, comment tu m'évitais avant...
Au nom de notre civilité, j'ai trouvé ça méchant

La manière dont tu as coupé contact
Toi qui me répétais toujours:" On garde cantact"
Je te confesse que j'ai une outrecuidance immense
Mais avec toi, aucun honneur de la mettre en valeur

Je dessine à l'encre vide un désert
Essaies d'imaginer, avec toi ce que serai la vie
La vie qu'on imagine sur les bancs de l'école
Où j'ai tant voyagé, que j'en ai mal appris


Qu'on ne pleure pas pour ma belle histoire
Que je garde cachée au creux de mes chimères
Je te la donne ma belle histoire
A toi que même aujourd'hui, j'aime encore de travers


Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad M.K Lady:"Ecoutes moi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Ecoutes moi"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE PORTE-AVIONS "GRAF ZEPPELIN"
» Arnaque "maman magazine", quel recours?
» Recherche SWATCH poudre de lumière "NAKED HONEY"
» "Dixie Days". Le Havre (76).
» "LE DEMOCRATE" journal indépendant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONGO KINSHASA ONLINE :: Pensée de la semaine-
Sauter vers: