CONGO KINSHASA ONLINE

actualité politique congolaise en RDC
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Potion empoisonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dawn Rosenkreuz
Admin
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 34
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Potion empoisonnée   Dim 1 Avr - 20:04

Potion empoisUne onnée
« huile sacrée » fait 64 morts



Un charlatan qui se faisait passer pour un prêtre a tué 64 personnes à Bosobe, au nord de la RDC, en leur faisant boire une « huile sacrée » censée les libérer des esprits malins. En fait, une potion mortelle provoquant un encombrement pulmonaire chez les victimes. Les autorités sanitaires et policières sont sur le qui-vive : l’homme est en fuite.



L’information commence tout juste à circuler dans les journaux de Kinshasa. Soixante-quatre personnes sont mortes en un peu plus d’un mois à Bosobe (500 km au nord-est de la capitale). Elles ont toutes ingurgité une huile à la composition mystère qui les a fait mourir en 24 heures. Une huile « sacrée » qui leur avait été offerte par un prêtre sévissant dans la région depuis la fin du mois d’octobre. Ce faux homme de Dieu, plus proche du chef de secte, réunissait ses « fidèles » pour des incantations et faisaient boire son breuvage toxique pour les « délivrer des sorciers ».

« Il disait aux gens que c’était une potion magique à administrer à ceux qui étaient habités par les mauvais esprits », explique Constantin Niaka Tshimbadi, secrétaire-général du ministère de la Santé. Quelque soixante-dix personnes adultes ont goûté à cette potion mortelle, 64 en sont morts. C’est la Zone de santé de Bosobe qui a donné l’alerte lorsque quatre cas moribonds se sont présentés à l’hôpital de Bosobe la semaine dernière.

Mortelle intoxication

Leurs symptômes : des vomissements, des suffocations avec une respiration très difficile, de fortes toux et de la fièvre. « Cette huile est un vrai problème médical. Selon les premières analyses, elle se diffuse dans les poumons et provoque un encombrement pulmonaire. C’est très dangereux », affirme Constantin Niaka Tshimbadi. « Nous avons désintoxiqué les malades et interrogé leurs familles pour remonter jusqu’au prêtre mais il avait déjà plié bagages. »

Aujourd’hui, le charlatan est en fuite et les autorités de Kinshasa craignent qu’il soit déjà passé de l’autre côté de la frontière, côté Congo-Brazzaville. Ce qui risque de rendre les recherches plus longues et plus difficiles. Le prêtre a pourtant beaucoup de secrets à livrer : qui est-il ? Quelle est la recette de sa potion ? Et surtout, pour quelles raisons a-t-il cherché à empoisonner les gens ? « Nous avons fait passer l’information dans les journaux, les Congolais sont au courant et tout le monde est mobilisé pour le chercher. En RDC, nous avons déjà eu des cas de tradi-praticiens ou de spiritualistes qui avaient une influence néfaste mais jamais nous n’étions arrivés à ce genre de choses. Là, c’est vraiment très grave, 64 personnes sont mortes. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Potion empoisonnée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle Primer Potion d'Urban Decay
» Nouveau format de la primer potion
» Urban Decay complexion primer potion pore perfecting
» Potion magique et poudre de perlinpinpin!
» Primer Potion...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONGO KINSHASA ONLINE :: Religion-
Sauter vers: