CONGO KINSHASA ONLINE

actualité politique congolaise en RDC
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 APARECO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
M'BUYI LADY
Admin
avatar

Nombre de messages : 161
Age : 34
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: APARECO   Mar 5 Juin - 18:10

Officiers et soldats congolais ! N’acceptez pas l’humiliation et l’opprobre !Commentaires à cet article

HONORE NGBANDA, Président National de l’APARECO

Officiers,
Sous-officiers,
Caporaux et soldats congolais,

Un certain 17 mai 1997, une forte coalition des armées rwandaise, ougandaise, burundaise, angolaise, tchadienne et érythréenne achevait le processus d’invasion de notre pays la République du Zaïre aujourd’hui la République Démocratique du Congo, par le renversement des institutions politiques dans la capitale. Cette invasion concoctée avec la complicité de certaines puissances occidentales avait pour seul but d’assouvir les ambitions des pays voisins de la RD Congo et des puissants lobbies politico financiers de l’occident d’occuper notre territoire national pour s’approprier nos immenses richesses nationales. Nous avons largement décrit avec preuves à l’appui les auteurs de cet ignoble complot international contre le peuple congolais à travers plusieurs écrits et interviews sans que leurs auteurs ne nous apportent la moindre contradiction !

« Accepter de défiler le 17 mai en compagnie d’officiers et de soldats rwandais devant un usurpateur rwandais sur le sol congolais de Kin la belle, en lieu et place de la date du 30 juin, c’est injurier la mémoire et le sang de Patrice Emery LUMUMBA et de tous les martyrs de notre indépendance ! »

Face à cette invasion, vous n’aviez opposé aucune résistance parce que vous aviez, de bonne foi, cru à la thèse d’une « guerre de libération » que les puissants médias occidentaux sous le contrôle des lobbies internationaux avaient répandue pour tromper et endormir votre conscience patriotique. Vous aviez ainsi rejoint le peuple congolais qui avait lui aussi cru à cette légende et avait accueilli à bras ouverts les « libérateurs » qui n’étaient rien d’autre que des vautours et de loups cachés dans le Cheval de Troie qui pénétrait allègrement dans notre pays !

Depuis que les envahisseurs ont pris le contrôle de notre pays, ils ont jeté le masque dévoilant ainsi leur vrai visage. Ils ont alors infligé aux officiers et aux soldats congolais que vous êtes, le plus cruel des traitements qu’aucune armée au monde n’a plus connu depuis la fin de la deuxième guerre mondiale :

- Assassinats collectifs et massifs des officiers et des soldats congolais par les armes et par l’empoisonnement de leur nourriture dans des camps militaires transformés en camps de concentration comme à l’époque de Hitler ;

- Mutilations, tortures et scènes d’humiliation publique devant vos femmes et vos enfants ;
- Viols commis sur les épouses et les filles des militaires vaincus devant leur regard impuissant !
- Plusieurs cas de démence ou de dépression nerveuse des pères et des époux qui n’ont pas pu supporter ces horreurs….etc.

Après avoir dépouillé le pays de son armée, les envahisseurs ont soumis le peuple congolais, particulièrement dans la partie Est de notre pays, aux pires humiliations qu’aucun peuple n’a subi durant le dernier siècle qui s’est achevé :
- 5 millions de morts massacrés dans des conditions les plus atroces et les plus inhumaines ;
- Des fillettes de 1 an et des vieilles mamans de plus de 80 ans ont été indistinctement violées et contaminées par le virus VIH ;
- Des femmes enceintes ont été violées et éventrées, et leurs bébés égorgés, dépecés ou jetés vivants dans les lacs et rivières;
- Des hommes et des femmes mutilés à coups de machettes et laissés agonisants dans des champs et des forêts au gré des chiens et d’autres animaux sauvages …etc.

Pendant ce temps, Joseph KABILA s’acharne à empêcher la mise en place d’une armée réellement congolaise en éliminant systématiquement tous les vaillants officiers de l’armée congolaise qu’il trouve gênants pour la réalisation de leur projet d’occupation de notre pays :
- Souvenez-vous de vos braves généraux MULIMBI, BEKAZWA et NGWALA assassinés lâchement alors qu’ils servaient leur patrie au front ;
- Souvenez-vous des Colonels TSHEKE MWAKA MANKETE, TONDELE MITHAY, KAJUBA SELENGE MADUWA, VONDI NZIATA et NDOMA MUTEKE assassinés lâchement dans des conditions cruelles ;
- Souvenez-vous des Colonels NZALE, NYASWA, KATALIKO, MAZABA, MBELENGA et OPANGO DEKE tous empoisonnés lâchement par le pouvoir d’occupation ;
- Souvenez-vous du Commandant Martin TSHIMANGA MBIE assassiné pour avoir voulu dénoncer l’imposture autour du président Laurent Désiré KABILA ;
- Souvenez-vous de 350 soldats congolais blessés au front dans une embuscade près de la ville de PUETO (dans le Katanga) et que Joseph KABILA avait ordonné froidement de les achever avant le repli…etc.
Au moment où Joseph KABILA envisage en catimini de reléguer à la retraite le général BUZA MABE, ce vaillant fils du pays qui a mâté l’invasion de son pays à la satisfaction générale du peuple congolais, il continue d’entretenir d’excellents rapports avec l’agresseur rwandais NKUNDABATWARE, pourtant recherché par la justice internationale pour des crimes de guerre commis à l’endroit du peuple congolais !

Poussant son arrogance et son cynisme jusqu’à leur paroxysme, Joseph KABILA décide d’imposer à toutes les filles et à tous les fils de l’armée congolaise un défilé devant lui, à la date du 17 mai 2007, pour fêter le dixième anniversaire de la victoire des envahisseurs sur le peuple congolais. Et en guise de cerise sur le gâteau, il invite NKUNDABATWARE et deux bataillons de ses frères rwandais, à venir défiler en tête des officiers et des soldats congolais !
Cette information déjà divulguée par l’APARECO dans un communiqué daté du 27 avril dernier, a été confirmée par 2 sous-officiers patriotes des FARDC qui travaillaient tous les deux en qualité d’opérateurs à la base aérienne située à l’aéroport de NDJILI : Il s’agit du sous-lieutenant Lucien DJOGO et du lieutenant EGOMADA ANAMBA.

Dans un communiqué du 6 mai dernier, l’association de défense des droits humains « La Voix des Sans Voix » fait état de l’arrestation de ces 2 patriotes militaires sur ordre du « général » NUMBI, pour avoir mis à nu et divulgué une rotation d’avions des compagnies GOMAIR et MANGO AIRLINES débarquant à Kinshasa des militaires rwandais armés et en tenue militaire, et qui sont actuellement cantonnés à NSELE.
Pour avoir posé cet acte de bravoure et de courage, les deux sous-officiers (tous originaires de la province de l’Equateur) ont eu droit à une arrestation plus que musclée, suivi d’un passage à tabac avant d’être laissés sans soins entre les mains des sbires de la DEMIAP (renseignements militaires). Leur calvaire se poursuit actuellement dans la prison centrale de MAKALA où ils sont détenus.

Après le défilé, KABILA projette de maintenir ces troupes rwandaises et leurs officiers à Kinshasa pour remplacer les militaires congolais qu’il compte disperser à l’intérieur du pays, tout ceci dans le seul but de mâter les Kinois trop têtus à ses yeux!


Officiers,
Sous-officiers,
Caporaux et soldats Congolais !

Il y a un seuil de l’humiliation qu’un homme ne peut pas franchir !
Il y a un seuil de l’oppression que tout homme doit rejeter !
Il y a un seuil de la souffrance qu’aucun homme ne peut tolérer !


Vous avez franchi tous les seuils inimaginables de l’opprobre, de l’oppression et de l’humiliation.

Accepter de défiler le 17 mai en compagnie d’officiers et de soldats rwandais devant un usurpateur rwandais sur le sol congolais de Kin la belle, en lieu et place de la date du 30 juin, c’est injurier la mémoire et le sang de Patrice Emery LUMUMBA et de tous les martyrs de notre indépendance !
L’heure est venue de mettre fin à votre humiliation et à celle de tout le peuple congolais!

L’heure est venue de vous lever et d’agir pour bouter dehors l’imposteur avec son armée d’envahisseurs!
Car si vous ne le faites pas aujourd’hui, personne ne le fera à votre place demain !

Que Dieu vous bénisse et protège le peuple congolais !

Fait à Paris le 8 mai 2007
Honoré NGBANDA NZAMBO KO ATUMBA
Président National de l’APARECO

Par APARECO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
APARECO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Traité de Nice : Reponse du DR MPUILA à HONORE NGBANDA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CONGO KINSHASA ONLINE :: Songi-songi-
Sauter vers: